Canicule à Caen

Classé dans : Accueil | 0

canicule, caen, thermomètre, mercure, chaleurEn sortant vers 19h hier, mardi 23 juillet 2019, quelle n’était pas ma surprise de constater la chaleur suffocante de l’extérieur. Et ce n’était pas qu’un ressenti. Le thermomètre de ma voiture affichait tout simplement 42° Celsius. Quel choc ! Eh, oui, on est bien en pleine canicule.

Alors, j’ai eu une pensée pour ceux qui sont dans les régions du Sud. Si on a 42° à Caen, en soirée, quelle température ont-ils chez eux ?

De mémoire, je crois me souvenir que certains thermomètres à mercure sont limités à 50°C. Ils risquent d’être complètement dépassés, obsolètes, à jeter.

Ceci dit, on est pas forcément les plus à plaindre. Il y a quelques semaines, un article parlait de 35°C en Alaska. Pourtant, tout le monde sait que l’Alaska est une zone qui a plutôt des températures négatives. Sinon, la neige ne pourrait pas tenir longtemps. Il va falloir maintenant qu’ils s’adaptent à la nouvelle donne du changement climatique… Comme partout ailleurs. La tendance est au réchauffement. Selon les endroits, le réchauffement climatique peut amener d’autres changements plus ou moins intenses. On parle de restrictions d’eau pour “lutter contre” la sécheresse dans plusieurs départements français…

Mais revenons en Normandie. Vous avez probablement constaté comme moi, que la pluie se fait rare ces derniers mois. Les fameuses cartes postales avec des vaches normandes (ou bretonnes) sur un tapis de verdure font presque partie de nos souvenirs. La réalité est bien plus rude : les espaces verts, les jardins ne sont plus très verts, mais plutôt couleur paille. La fraîcheur cède la place à la chaleur. Et la rareté d’arbres centenaires ou d’arbres, tout simplement, ne nous aide pas. Il faut presque “se battre” pour trouver un peu d’ombre sur les parkings publics.

Heureusement, il y a les grandes surfaces, nous dit-on… Pour vous rafraîchir, allez au Centre Commercial. C’est frais, avec l’air conditionné. Et cela vous permettra également de vous décharger de quelques billets, en passant…

 

 

 

Laissez un commentaire